Avez-vous constaté la présence de moustiques tigres chez vous ?

Si oui, merci de le signaler à la mairie en précisant la date, votre adresse et si possible une photo à contact@mairie-stclairdurhone.com

Quelques données

Il existe différents types de moustiques, dont l’Aedes albopictus, appelé moustique « tigre » à cause de sa silhouette noire et de ses rayures blanches sur l’abdomen et les pattes. Il est avant tout source de nuisance : il pique le jour et sa piqûre est douloureuse. Il est le vecteur potentiel des maladies de la dengue, du chikungunya et du Zika mais ne transmet ces maladies que lorsque lui-même est contaminé.

En France et à ce jour, 67 départements sont colonisés ou en passe de l’être ce qui correspond à 65% du territoire. Pour l’Isère, le moustique tigre est implanté et actif depuis 2012.

La carte des communes réactualisées du 28/01/2020 indique, Ampuis, Condrieu, Les Roches de Condrieu, Saint Michel Sur Rhône, le Péage de Roussillon colonisés. A St Clair du Rhône, sa présence est avérée.

Comment le reconnaitre ?

  • Il est très petit (plus petite qu’une pièce d’un centime d’euro) ne dépassant pas 1 cm d’envergure.
  • Son corps et ses pattes sont zébrés noir et blanc.
  • Sa piqûre est douloureuse.
  • Il pique durant la journée (ce n’est pas lui qui empêche de dormir).

 

Comment je peux limiter le développement des moustiques dans mon environnement ?

Chacun en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples, peut participer à cette lutte

Le premier axe de vigilance concerne d’abord et avant tout les « gîtes larvaires » : ces retenues d’eau où les moustiques femelles pondent leurs centaines d’œufs. Le moustique tigre se déplace peu (100 à 150 m). Celui qui nous pique est né chez nous.

C’est pourquoi toutes les rétentions d’eaux « calmes » doivent être surveillées, renouvelées ou tout simplement vidées

PAS D’EAU STAGNANTE = PAS DE MOUSTIQUES

  • Couvrir de façon hermétique ou à l’aide d’un voilage anti insectes fin les réserves d’eau de pluie ;
  • Vider une fois par semaine tous les réceptacles pouvant contenir de l’eau : coupelles sous les pots de fleurs, gamelles pour animaux, pieds de parasols… ;
  • Ranger à l’abri de la pluie les brouettes, arrosoirs, jouets ;
  • Curer pour faciliter l’écoulement des eaux les gouttières, rigoles recouvertes d’une grille… ;
  • Jeter les objets inutiles, boites de conserves, pneus usagés.

Vous pouvez vous aider de cette check List pour faire le point chez vous.

Ces gestes simples réduisent de 80% le risque de présence du moustique à proximité du domicile, et donc de piqûre.

Liens utiles