SAINT CLAIR du Rhône ET VOUS…- octobre 2021 n°9

Chères Saint-Clairoises, chers Saint-Clairois,

Ce mois-ci je souhaite souligner les interventions financées et réalisées par la Communauté de Communes Eber cette année. Le service voirie doit gérer les demandes des 37 communes et nous avons bénéficié de leurs services pour la fin de l’aménagement de l’impasse Clarius (qui donne accès au Daxia), la construction d’un mur « montagne » rue de Sylvie (près du croisement avec la route de ST Prim), la création de 2 « Chaucidou », route de St Prim et rue du Balay. Il s’agit d’aménagements routiers matérialisant une voie centrale avec des abords réservés pour les piétons et les cyclistes. Lorsque la route est trop étroite pour accueillir 2 voies de circulation et des trottoirs, et qu’il serait difficile et pénalisant de passer la voie en sens unique, cela parait une solution sécurisante pour les piétons, les cyclistes et les riverains. Le service Voirie d’Eber a également dû refaire les trottoirs de la rue M.Leclerc, qui se sont éboulés pendant les travaux du Syndicat des Eaux. D’autre part, les services de la CC travaillent avec la Commune pour limiter, à l’avenir, les conséquences des fortes pluies (comme celles du 10 mai et du 6 juillet…) sur la voirie et chez les habitants.

De son côté, le SIE (Syndicat des Eaux St Prim, Chonas L’Amballan, St Clair) vient de terminer le changement de la colonne d’eau potable du Chemin de la Chapelle et cette de la rue M.Leclerc. Ce syndicat sera intégré, au 31 décembre 2021, à la Communauté de Communes, conformément à la Loi NOTRe.

Enfin, concernant les projets non gérés et non financés par la Commune, la résidence des Camélias, rue des Roches, créée par Habitat Dauphinois (avec le cabinet d’architecture EAD) qui comprend 15 logements sociaux est terminée et les locataires ont emménagé fin septembre. La commune continue de favoriser la construction de logements sociaux et cette résidence, à 2 minutes de la Gare, en fait partie.

Je souhaite rappeler, car cela est nécessaire, qu’en cas de litige avec un voisin, si la discussion n’aboutit pas, vous pouvez avoir recours au conciliateur de justice. Si cela se révèle infructueux, vous devez saisir la justice, mais les services des avocats peuvent s’avérer onéreux. Dans tous les cas, ni le Maire, ni la collectivité ne doivent intervenir dans un litige privé. Ils assurent la sécurité des biens et personnes sur la voie publique, et la gestion des équipements publics….

Pour terminer je me réjouis, comme les membres du Comité des Fêtes, du succès du Salon du Bien-Etre car c’est le signe de la reprise des manifestations et de leur attente par la population. La pandémie n’est pas terminée (nous avons eu quelques cas positifs chez des enfants de l’Accro et toutes les procédures ont été strictement respectées) mais les précautions sanitaires nous permettent de moins en craindre les conséquences et de reprendre une vie « presque normale »…

Je vous souhaite un bon mois d’octobre et vous donne rendez-vous le mois prochain.

Le Maire, Olivier MERLIN.

Téléchargez la lettre